samedi 17 novembre 2012

ça se confirme


Vous avez voté (enfin, 7 lecteurs passionnés par ce blog ont voté), et tout ça pour quoi ? Ben pour que je continue à blogguer par là, pardi... 

Désolée pour les fans de trucmuches, mais c'est vrai que tumblr correspond mieux à mes envies/besoins pour le moment. Et il y a plein de choses jolies par là-bas, alors foncez ! 

Je garde trucmuches ouvert, au cas où l'envie me reprenne de venir écrire ici, et surtout, pour permettre aux milliers de 7 fans de venir relire les archives... 

P.S. ceux qui utilisent les flux rss (genre Google reader), pensez à y ajouter un jour, une image !

dimanche 28 octobre 2012

mercredi 25 avril 2012

samedi 3 mars 2012

mercredi 29 février 2012

dimanche 19 février 2012

en bref et en images (8)

Résumé en images de février...

canal de l'Ourcq glacé - lot Gemology gagné sur le blog de Sonia

jardin du Luxembourg

Opéra Garnier

en route pour Milan



samedi 18 février 2012

Orphée & Eurydice


Donc, je suis allée voir Orphée & Eurydice au Palais Garnier.

[Petit aparté : je me rends compte avec horreur et stupéfaction qu'un mois s'est écoulé depuis mon dernier article. Comment est-ce possible ? Où est passé ce mois ? Damned ! - fin de l'aparté]

Orphée & Eurydice, c'était : un très beau spectacle, une magnifique chorégraphie (je ne suis pourtant pas une grande fan de Pina Bausch, mais ce ballet de 1975 est absolument sublime), une belle musique, de très beaux costumes & décors, de superbes danseurs.

Deux regrets, toutefois :

- le choix de l'Opéra de ne pas surtitrer cet opéra en allemand (sous prétexte, je suppose, qu'il s'agit d'un ballet, on n'aurait pas le droit de comprendre le texte ? Je crie au scandale. Oui, parfaitement, c'est un scandale). C'est vraiment dommage de ne rien comprendre à ce que racontent les personnages (à part quelques mots par-ci, par-là, vestiges de mes 5 ans d'allemand - tot, zurück, lieben... autant vous dire que l'essentiel m'a un peu échappé).

- le fait que ma place (1er rang d'une loge de côté, pas donné-donné, tout de même) était en réalité à visibilité réduite (mais ce n'est pas indiqué sur le billet). Il me manquait à peu près 1/4 de la scène côté jardin, et c'était vraiment très gênant. Surtout pendant les 5 ou 10 dernières minutes du spectacle (ça m'a semblé trèèèès long), durant lesquelles une interprète chante sans que rien ne se passe (à moins que l'action se soit située dans le 1/4 manquant - je ne le saurai jamais !)

Pour vous donner une idée (j'étais assise à l'endroit marqué d'une croix) :