jeudi 30 juin 2011

viva l'Italia (3)

Bon, comme le week-end s'annonce trèèèès chargé, je crois qu'il faut que je continue un peu le récit de mon week-end en Italie avant de l'avoir complètement oublié.

Donc, après avoir exploré Deiva Marina, je suis partie en excursion aux Cinque Terre (enfin, "quatro" pour moi - pas le courage temps de visiter les 5), auxquelles on accède par un train qui dessert tous les villages. Si on est courageux, on peut relier les villages à pied, mais, vous l'aurez compris, je suis pas courageuse, comme fille.

Le premier village en venant de Genova, c'est Monterosso, le plus gros des cinq villages.







Puis vient Vernazza, sans doute le plus pittoresque.








Suite et fin au prochain épisode...


vendredi 24 juin 2011

viva l'Italia (2)

Donc, après une journée à Milan*, direction la Liguria, sorte de Côte d'Azur italienne (mais en mieux).

Je logeais à l'hôtel Clelia, dans une petite station balnéaire au doux nom de Deiva Marina (desservie par la ligne de train Milano - La Spezzia). Petite station balnéaire mignonette, mais sans grand intérêt, à vrai dire.

Quelques endroits un peu sympas :




Ou moins :
Mon hôtel était chouette :


Là-bas, j'ai adoré le système d'ouverture des volets (c'est devenu une sorte d'obsession, vous verrez).

La piscine était vraiment le point fort de l'hôtel. La chambre qui m'a été attribuée, son point faible, dirons-nous.

Heureusement, le risotto était succulent. (Contrairement au petit-dej'.)

Pendant ces 3 jours, j'ai eu une activité débordante.

Mais j'ai aussi exploré les Cinque Terre, et ça valait vraiment le détour.

La suite bientôt...

* J'ai ajouté une photo dans mon précédent article.


dimanche 19 juin 2011

viva l'Italia (1)

Mon escapade italienne de la Pentecôte a débuté par Milan, où j'ai été accueillie par une vieille amie (de lycée, ben oui, ça date !) et son chéri (un vrai italien qui nous a cuisiné un délicieux plat de pasta).

La météo a été assez... capricieuse, mais j'ai tout de même eu un bel aperçu de la ville.





Cette dernière photo n'est pas de moi. Je l'ai chopée sans scrupule trouvée sur le web. En effet, au moment où nous arrivions devant le théâtre pour y visiter le musée, il s'est mis à pleuvoir donc on a foncé fissa se mettre à l'abri ce qui m'a empêchée de le prendre en photo.

J'ai donc pu voir l'intérieur du théâtre et le musée, et c'était beau.

Et en sortant, on a pu constater que la météo ne s'était pas améliorée.




Heureusement, après une pause gelato, le temps s'était dégagé.




Demain, direction la Liguria.